AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Partagez | 
 

 Premiere partie: une lettre jamais envoyée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mar 15 Juil - 18:11


Te voila donc a Hyrule avec la lettre en question ^^
Alors, tu en fais quoi? Twisted Evil


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]


Dernière édition par The Reaper le Mer 30 Juil - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mar 15 Juil - 21:08


d'un naturel curieux, comme tout les jeunes gens de cet âge, j'ouvre la lettre non cachetée, cherchant avidement quelques intéressantes nouvelles, en me disant qu'au pire, je pourrait pretexter ne pas connaître son contenu.

[qu'est-ce que je trouve?]


Dernière édition par azphal le Mar 15 Juil - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mar 15 Juil - 22:12


Azphal ouvrit la lettre et y trouva deux feuilles de papier manuscrit. Sur la premiere était inscrite la lettre proprement dite:

"Paco!
J’ai joint a cette lettre la traduction de la fin du texte, une partie a ete effacée, mais c’est quand meme concluant!
Je crois que nous avions tord!
Il n’était pas question d’une arme….mais d’une clé!
Le début parlait d’une porte, nous ne comprenions pas, mais voici la clé qui va avec.
Et si nous avons la clé, et que nous connaissons la porte, nous pouvons découvrir ce qu’elle renferme! Je pense que cela dépasse tous nos espoirs initiaux. Nous allons etre riches Paco, mon frere, riches!

Pedro"

Sur la seconde feuille se trouvait un texte largement raturé et barré, clairsemé de petits dessins et de fleches. Voici ce que Azphal pouvait lire et comprendre:

“Hier et aujourd’hui, nous sommes un.”
cette phrase revient encore, elle ne doit pas etre anodine

“C’est avec le coeur sombre, et crane
"Golgotha" dans le texte original. C’est une colline a Jerusalem! Ce mot apparait encore 2 fois, et 4 fois dans le texte precedent, il ne peut PAS ETRE ANODIN!
Ca y est! nous avons notre direction! Il faut que nous allions a Jurusalem aussi vite que possible! Rejoins-moi chez moi demain, nous aurons ainsi le texte complet sous les yeux, et nous pourrons preparer notre voyage!

“que nous pouvons ouvrir la porte. Et notre droit est le vrai. Tout reviendra comme il etait voulu. C’est la clé, crane. Nous devons la retrouver.”
Voila donc le passage sur la clé. La porte se trouve surement a Jerusalem!


Voila. Le journal de Stalfos contient forcément les indices sur la clé. Si seulement le texte n’était pas en si mauvais état… De toute facon, l’homme que j’avais envoyé chercher la fille Rigby n’est pas revenu. Il faut que nous l’attendions. Maintenant nous avons une piste sérieuse. Nous touchons au but mon frere!


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]


Dernière édition par The Reaper le Mar 15 Juil - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mar 15 Juil - 22:21


hehe, c'est peut être mon jour de chance!
Je regarde aux alentours, espérant trouver une quelconque piste, des traces de pas, n'importe quoi!

[est-ce que je trouve des traces de la lutte? un indice?]
[Les pavés sont rougeatres. Il reste quelques traces d'une trainée de sang qui part vers le haut de la ruelle en pente.
La vitrine est toujours allumée, alors que le magasin est fermé. Il s'agit d'une petite boutique de souvenirs pour pélerins, qui vend des petits croix, des effigies etc...]


Hum, je ne dois pas être le seul a aimer les secrets... un autre a eu moins de chance.
Le proprio de la lettre, Pacco, a dû se faire attaquer... Mais qui a été blessé? Lui ou un de ses agresseurs?
Voila qui n'augure rien de bon, mais qui me donne l'espoir de rattraper un des deux,
qui ne doit pas être un pro, vu qu'il n'a pas pris la précaution d'effacer tout ce sang. Ce ne sera, pour sure, pas la dernière erreur qu'il a commis!

Après un court instant de réflexion, je décide de remonter la ruelle en suivant la traînée de sang.

Faut pas trop trainer, si il part demain... me dis-je en nottant l'adresse de la boutique sur mon carnet


Dernière édition par azphal le Jeu 17 Juil - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mer 16 Juil - 9:02


[Les traces ne continuent que sur quelques metres.
La ruelle est sombre, meme en plein jour. Un peu plus loin, les batiments sont en ruine, et il ne reste plus qu'une porte en état.]

Le pere McKenzie, le curé du village, descendait tranquilement la rue, en chasuble.

"-Bonjour mon fils" lanca-t-il dans sa barbe blanche en passant devant Azphal. Il fit un pas dans la boutique de souvenirs, dont la porte n'était pas verrouillée, et éteint la lumiere.

"-Soeur Bérénice avait oublié de fermer hier soir. Je suis venu le faire ce matin, avant la messe" dit-il en souriant.
"-Il y a un article qui vous intéresse?"


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mer 16 Juil - 9:30


Je n'ai encore jamais frapper un homme de dieu... pensais-je en souriant.

"Oui, personne ne vient ici par hasard, n'est-ce pas?
Je suis depuis longtemps à la recherche d'objets anciens... Comprenons nous, pas de babioles antiques, mais d'objets de grandes valeurs, tant spirituelle que... commerciale."
Si avec ça il ne me soupçonne de rien...
"On m'a signalé que Hyrule est lieu propice a la découverte de trésors insoupçonnés... Aurai-je l'insigne honneur de pouvoir admirer votre inventaire? Je suis certain que je pourrais y dénicher quelque chose d'intéressant!"
Jetant un signe de tête au trace de sang avec un sourire équivoque :
"vous ne vendriez pas non plus des teintures? Ce cramoisi passé est du plus bel effet!"

[Me laisse-t-il entrer? si oui, comment est la boutique?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Jeu 17 Juil - 11:25


"-Je suis désolé, mais nous ne vendons pas vraiment d'objets de collection ici, juste de quoi satisfaire les pélerins et payer les réparations du toit de l'église" répondit le pretre en souriant.
"-La messe va bientot commencer mon fils, il faut que je me dépeche. Nous nous reverrons surement la bas."
McKenzie referma la porte du magazin au nez d'Azphal et la verrouilla. Il disparut ensuite au dela du comptoir, et dans l'arriere-boutique.

[HJ: et non, il ne te laisse pas entrer, il va te falloir une autre piste ^^]


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Jeu 17 Juil - 19:33


[hj] Si je m'écoutai, je ferais sauter la serrure et j'irai le plomber, mais faut rester "bon et plein de compassion"... y'a moyen que je change ma fiche perso en "schyzo" dans un avenir proche?

Eh bien, il a magnifiquement éludé les traces de sang... Je m'occuperai de lui une autre fois, le temps presse!

Tout en ruminant de macabre pensées, je remonte a nouveau la rue vers la seule porte encore intact...
Je l'examine soigneusement en cherchant quelque chose d'intéressant, puis j'essaie de l'ouvrir sans forcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Mer 23 Juil - 11:29


La porte s'ouvrit en grinçant -sans opposer de résistance- sur une petite pièce sombre. Azphal se trouvait dans le salon d'une petite maison abandonnée depuis longtemps, à en juger par la poussière et les toiles d'araignées. Au milieu de la pièce gisait un homme jeune, au teint légèrement mat et vêtu de noir.
Très vite, une odeur d'essence vint aux narines d'Azphal. Toute la pièce en était recouverte...

[HJ: C'est pas ce que je voulais faire initialement, c'est baclé et je n'ai pas le temps de finir, mais ca fera l'affaire. Enjoy]


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Jeu 24 Juil - 9:46


[HJ]pour la peine moi aussi je déroge a ma fiche de perso Twisted Evil

Un sourire se dessinait lentement sur mes lèvres a mesure que je dégageais une boite d'allumettes de ma besace.

"jeune homme? vous dormez dans de biens étranges conditions!"

Je m'approche de lui lentement et prudemment, sondant l'obscurité de la bâtisse en quête d'un piège quelconque.
[Je m'arrête si j'en détecte un]
Arrivé au gisant, je l'attrape par une extrémité et commence à le tirer vers la sortie, tout en dégainant mon arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Jeu 7 Aoû - 21:03


Le père McKenzie sortit prudemment par l'arrière-boutique, prenant bien garde à ne pas être suivi. Il fit un détour par les allées abandonnées du vieux quartier, vérifiant à chaque coin de rue que personne ne l'observait. Il progressa lentement, jusqu'à se retrouver à nouveau devant la vitrine de sa boutique. Toujours en tenue de célébration, le vieux prêtre regardait anxieusement de droit à gauche, s'attendant à voir un pélerin ou un passant s'engager dans la rue au plus mauvais moment...mais rien. Le père ne vit personne à l'horizon... mais quelque chose de bien pire en réalité, de bien plus comprométant pour lui: une porte, quelques numéros plus loin, était ouverte sur la rue.
Son sang ne fit qu'un tour, et le père McKenzie se lança à toute vitesse à travers la rue et vers la porte. Le jerricane qu'il tenait dans la main gauche laissait s'échapper de l'essence à chacun de ses pas et il manqua de peu de trébucher sur son aube.

Azphal vit la grande figure blanche, encapuchonnée du père McKenzie dans l'encadrement de la porte, sa robe blanche tâchée d'essence, un allumeur à gaz dans la main droite.
Il y eut une étincelle. Le vieil homme alluma son briquet, et le lança dans la pièce...


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Jeu 7 Aoû - 21:33


oh l'ordure!
Lâchant le corps du jeune homme, je plongeai en avant en tirant comme un dératé sur le briquet, encore en suspension dans l'air imbibé de la pièce.
avant que je n'atterrisse sur le pas de la porte, deux balles eurent le temps de fuser du canon de mon beretta.
La première toucha le briquet, le pulvérisant à l'impacte, et ainsi dispersa le gaz en une fraction de seconde, soufflant la flamme.
La seconde ... alla se ficher dans une poutre au dessus de la porte.
Le prêtre lâcha son jerricane d'essence, qui se vida sur le sol, et assena un violent coup de pied à Azphal.


Ouch, mes cotes!
La jambe de l'homme de peu de foie resta bloquée sur mon estomac alors que je me pliais en deux. D'une main je lui agrippai l'autre jambe, tandis que mon beretta lâchait encore une cartouche, à bout portant et dans sa rotule.

Le père hurla alors que la balle traversait son genoux, lui faisant perdre l'équilibre et le précipitant à terre. McKenzie agrippa sa jambe ensanglantée, les larmes aux yeux, en criant.

En me dégageant je lui lançai :
"espèce de malade..."

Va falloir être rapide maintenant...
D'un geste brusque, je me relevai et lui introduis mon arme dans la bouche.

"tu tente quoique ce soit, je t'explose la tête" lui murmurai-je.


Et sur ce, je l'assommai d'un bon coup de crosse sur le crane. Je m'introduisis dans la boutique avec ses clefs et je l'y traina, ainsi que le jeune homme puant l'essence. Ne m'y connaissant absolument pas en nœud, je bricolai une camisole avec sa bure en liant les manches entre elles. Les ayant tout deux amenés dans l'arrière boutique, je refermai la porte derrière moi, et me mis à examiner le jeune homme, ma trousse de soin à porté de main.
ma besace, posée a coté du prêtre, remua sans que je ne m'en aperçu.
"bleeeee!" Un discret chuintement s'en échappa alors qu'une forme indistincte en sortait...

Azphal vit que le jeune homme portait plusieurs blessures encore sanglantes sur le crane, il ne respirait plus, et n'avait plus de poul.

Merde, le cinglé l'a eu... Mais qui me dit qu'il était seul?
Je me retournai, jetant un coup d'œil au prêtre encore inconscient et poussa une exclamation.
"dégage de la, imbécile!"
Joignant le geste ça la parole, j'attrapai le tas gélatineux qui s'était fixé sur le visage de mon prisonnier, l'empêchant de respirer.
"Non mais tu veux buter mon seul indice? Heureusement que t'as pas bouffer la lettre..."
Et je le rentrais de force dans mon sac.
Je me mis ensuite a fouiller la boutique minutieusement :
vider les étagères, retourner les tiroirs, crever les affiches, et tout ce qu'un homme peut faire avec cette douceur propre aux usuriers non payer.

Je passai ensuite au prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
The Reaper
Admin sadique
Admin sadique
avatar



Messages : 122
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Ven 8 Aoû - 17:57


Tout ce qu'Azphal put trouver en fouillant la piece fut une multitude de petits souvenirs pour pélerins sans valeur, des livres de théologie divers, des bibles en grande quantité, des traités de démonologie, des photos du pere McKenzie lors de son ordination et d'un pélerinage a Rome, un petit crucifix en bois suspendu au dessus de comptoir, une effigie de la vierge Marie sertie d'or, et un vieux marteau de charpentier.

Le pretre se réveilla difficilement, en gémissant de la douleur a son genoux. Il regarda rapidement a travers la piece dévastée, cherchant l'effigie du regard. Il entama alors, lentement et a mi-voix, un "je vous salue Marie", sa voix presque couverte par ses pleurs et ses gémissements. Il était pris de convulsions et se balancait légerement sur sa chaise, les yeux toujours fixés sur son effigie de la vierge Marie, celle que son grand frere lui avait offerte a sa premiere communion.


Jack The Reaper ~Surveillant~
[En Enfer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azphal
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Guerrier
Messages : 121
Date d'inscription : 11/07/2008
Age : 25
Localisation : cherche domicile/me contacter

MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   Ven 8 Aoû - 18:05


Un marteau hein...
Je me mis entre lui et l'image, et commença a lui parler d'une voix froide et dure.

"Tu sais, Le gamin qui est mort à cote de toi, il devait être un peu plus vieux que moi... et sa tête a été fracassée avec un objet lourd et dur... un marteau par exemple..."
Je saisis le marteau et commença a jouer avec.
"Tu sais aussi que Joseph a été charpentier... Et c'est avec son outil que tu tue tes semblables? et c'est ensuite aux pieds de sa femme que tu viens ramper?"

Le marteau se promena au dessus de l'effigie.

"Surement fragile, non? Et si... Et si je la brisais avec ton marteau? Et si ensuite je... jetais un œil à tes livres? La démonologie, c'est très intéressant...Un prêtre meurtrier et sataniste, décidément, j'aurais tout vu!"

Le blob flasque s'approcha de la vierge et s'y frotta légèrement.
[une quelconque réaction?]


Le misérable prêtre baissa les yeux, et, toujours en pleurant il commença à parler:

"'non, s'il vous plait, ne la brisez pas... c'est un cadeau, j'y tiens beaucoup... "

Il se remit à pleurer, et il continuait fébrilement:

"pardonnez-moi, pardonnez-moi de vous avoir fait du mal... je sers le Seigneur...vous ne comprenez pas, vous ne savez pas...."


j'éloignai un peu le marteau du cadeau.
"Serviteur de dieu ou pas, avec ce cadavre je peu vous faire pourrir au bout d'une corde... et vous savez ce qu'il adviendra de votre église, si son prêtre est arrêté pour meurtre?
Si je ne sais pas, expliquez moi, je ne demande pas mieux de comprendre pourquoi j'ai failli être bruler vif..."

Le père McKenzie releva brusquement la tête vers Azphal, le fixant de ses yeux rouges de larmes.

"-CE N'EST PAS UN MEURTRE!" aboya le prêtre, "ce garçon était un hérétique, il était de mon DEVOIR de mettre fin à ses jours! Le Seigneur prenne pitié de lui..."


Alors il se prend pour un saint? héhé, on va jouer le jeu...
Je composais mon visage avec le plus grand soin, et pris un air grave.
"Et si je vous dit que moi aussi j'ai été investit d'une mission, et que je n'avais aucune envie de vous nuire en m'occupant de ce nuisible? j'avais déjà sortit mes allumettes!"
"Expliquez moi mieux sa faute, et je pourrai vous être utile... Vous comprenez bien qu'étant donné vos action, je ne peut vous croire sur parole... bien que Sa volonté exige parfois des sacrifices..."

Le vieux père McKenzie était un homme rongé par la solitude et par la foi -par la "mission" dont le Vatican l'avait investi, il y a des années de cela-. Cependant, il était loin d'en avoir perdu la raison, et il se rendait bien compte de l'incohérence des propos d'Azphal. Qui qu'il fut, le garçon qui se tenait face à lui jouait les héros et lui mentait ouvertement pour obtenir des informations... Mais cela n'avait que très peu d'importance pour le prêtre; sa mission était accomplie, pour l'heure tout du moins.
Il se trancha la langue avec les dents, remettant -comme il l'avait toujours fait auparavant- son destin entre les mains du Christ.


"..."
Tant pis, je suis trop jeune pour ce genre de chose...
Je le regardais s'étouffer dans son sang, sans bouger.
Il faut endurer. C'est comme cela que l'on devient plus fort.
Je le fouillais une dernière fois alors que ses convulsions cessaient peu à peu, et le mit à nue pour repérer une marque ou un signe d'appartenance à un quelconque groupe. Puis je pris le livre de démonologie sur la table et commença à effacer les traces de mon passages : liens, douilles, et tout ce sur quoi j'avais pu laisser des empreintes. J'emportais avec moi la statuette et la photo, espérant y trouver une nouvelle piste.

***

[Sur le chemin de l'hôtel de ville, je consultais l'ouvrage dérobé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.google.fr
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Premiere partie: une lettre jamais envoyée   


Revenir en haut Aller en bas
 

Premiere partie: une lettre jamais envoyée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keikoku :: Le Manoir :: Quêtes en cours :: Hyrule: Azphal-
Sauter vers: