AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 

Partagez | 
 

 Le réfectoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Izumi
 Admin suprême
 Admin suprême
avatar



Classe : Pirate
Messages : 253
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Le réfectoire   Sam 9 Jan - 12:10


En raison d'un déficit budgétaire de l'Église, le réfectoire est depuis peu ouvert à tous.
Tous les jours des centaines de personnes remplissent cette salle, profitant du somptueux buffet. Parmi ces gens là on remarquera de nombreuses d'importantes personnalités qu'il s'agisse d'Hunters de renom ou de hauts fonctionnaires de l'Église.
Les caisses devant être renflouées les non ecclésiastiques devront verser une coquette somme de 25 pièces d'argent pour leur repas. Toutefois votre estomac vous remerciera de ne plus lui faire avaler cet horrible grog et accueillera avec plaisir les confits de canard, les cuisses de chapon, ...

Mais trêves de descriptions, la pimbêche au comptoir fait claquer son chewing gum l'air d'attendre impatiemment le tintement des pièces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keikoku.forumpro.fr
Ezio Auditore
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Assassin
Messages : 14
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le réfectoire   Ven 21 Mai - 23:10


Après un périlleux voyage de la Florence des Médicis aux contrées lointaines et effacées de Keikoku, vous vous arrêtâtes à ce qui semblait être un lieu de recueillement religieux et gastronomique (surtout). Peut être que votre homme , votre cible, siégeait actuellement dans ce taudis obstrué par toute cette populace , elle même attirée par ce lot d'émanations qui imprégnaient les lieux.
Non, il fallait vraiment essayer. Cela valait le coup, et puis de toute façon, il fallait vous même vous restaurer.
Ainsi vous vous trouvâtes en premier lieu à l'accueil. Mise à part cette horripilante jeune femme et son chewing gum, tout semblait à peu près normal.

"Eh bien Keikoku, je te pensais un brin peu plus chaleureuse. Mais cela ne fait rien, un homme comme moi doit savoir se recueillir au plus profond de son âme. Tuer et ne penser à rien d'autre. Si mes ancêtres ont su le faire avant moi, je ne devrais avoir aucun problème. Mais pourtant, je suis épris de ce mal dont je ne saurais me défaire. La solitude! La solitude! Celle des mendiants, des prostituées;des amours perdus, des âmes intègres. Et rien dans ce monde, ni dans l'autre, ne saura me l'enlever!"

Mais le temps revînt à la charge, il était presque 14 heures, et le visage de l'homme vous éclata au visage.

"C'est lui, Altaïr ibn al ahad"

Surgit alors d'un passé tortueux, le souvenir de cet homme, de ce sourire aigu plein de sadisme, qui complotais dés lors avec Alexandre de Médicis. Il fallait l'éliminer sans plus attendre, pour Florence, ou pour Keikoku au moins. Il s'arrêta près de vous, essaya de déceler une attitude dénonciatrice de votre part, puis se dirigea vers l'hôtesse ,lui adressa un mot, et reparti en direction de la sortie.

Excusez-moi mademoiselle, que vient de vous dire cet homme? .
La demoiselle en question ,de son flegme incroyable, vous répondit qu'elle "n'en avait rien à foutre" et qu'elle "a déjà oublié" ce que cet imposant personnage venait de lui dire. Ainsi, la piste s'arrêta là.
Sinon vous êtes célibataire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezio Auditore
Petit scarabée
Petit scarabée
avatar



Classe : Assassin
Messages : 14
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Le réfectoire   Sam 26 Juin - 17:24


Une heure et demie.Une heure et demie, que vous tentez en vain d'échapper aux frasques impétueuse de la jeune fille.Plaisante? Non, ça c'était tout à l'heure, quand elle était encore à mastiquer son chewing gum,vous repoussant à chacune de vos avances.Mais qui aurait pu se douter que cette innocente demoiselle vivait pleine de fantasmes,des plus nobles aux plus sado-masochistes, une fois au lit.

AAAAAAHHHHHH!!!! ENNNNNNNFFFIIIIIIIIINNNsorti!

Oui, vous voîlà sorti, de la maison du moins.

"Quoi?Que se passe t'il?"

Parce que du pétrin, pas trop.

"Qu'est ce que c'est que ça?"

Ca? C'est le champ de blé radioactif qui attaque la ville. Mais comment auriez vous pu le savoir au moment de partir à l'assaut de ce qui semblait au loin, être un simple nuage verdatre qui déversait sa douleur au coeur de keikoku
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Le réfectoire   


Revenir en haut Aller en bas
 

Le réfectoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Keikoku :: Jeu :: Valdis :: Notre Dame de Valdis-
Sauter vers: